Escale

Suzy Solidor


Le ciel est bleu la mer est verte
Laisse un peu la f'nĂȘtre ouverte

Le flot qui roule Ă  l'horizon
Me fait penser à un garçon
Qui ne croyait ni Dieu ni diable
Je l'ai rencontré vers le nord
Un soir d'escale sur un port
Dans un bastringue abominable
L'air sentait la sueur et l'alcool
Il ne portait pas de faux col
Mais un douteux foulard de soie
En entrant je n'ai vu que lui
Et mon cƓur en fut Ă©bloui
De joie

Le ciel est bleu la mer est verte
Laisse un peu la f'nĂȘtre ouverte

Il me prit la main sans un mot
Il m'entraĂźna hors du bistro
Tout simplement d'un geste tendre
Ce n'était pas un compliqué
Il demeurait au bord du quai
Je n'ai pas cherché à comprendre
Sa chambre donnait sur le port
Des marins saouls chantaient dehors
Un bec de gaz un halo blĂȘme
Éclairait le triste rĂ©duit
Il m'Ă©crasait tout contre lui
Je t'aime

Le ciel est bleu la mer est verte
Laisse un peu la f'nĂȘtre ouverte

Son baiser me brûle toujours
Est ce lĂ  ce qu'on dit l'amour
Son bateau mouillait dans la rade
Chassant les ombres de la nuit
Au jour naissant il s'est enfui
Pour rejoindre ses camarades
Je l'ai vu monter sur le pont
Et si je ne sais pas son nom
Je connais celui du navire
Un navire qui s'est perdu
Quant au marin je ne l'ose plus
Rien dire

Le ciel est bas la mer est grise
Ferme la f'nĂȘtre Ă  la brise

Compositor: Paroles: J.marĂšze. Musique: M.monnot 1945

Encontrou algum erro na letra? Por favor, envie uma correção >

Compartilhe
esta mĂșsica

Ouça estaçÔes relacionadas a Suzy Solidor no Vagalume.FM

MIX DE MÚSICAS