Página inicial > Clássico > S > Sebastien Izambard > Je Suis Un Homme Sérieux

Je Suis Un Homme Sérieux

Sebastien Izambard


Je suis un homme sérieux

LE PETIT PRINCE:
- Bonjour!
Votre cigarette est éteinte.
Bonjour!

LE BUSINESSMAN:
Trois et deux font cinq
Et cinq plus sept font douze
Et douze plus trois égalent bien quinze.

Bonjour.

Vingt-deux et six vingt-huit
Pas le temps de la rallumer
Vingt-six et cinq font trente et un
Ça me fait donc cinq cent un millions
Six cent vingt-deux mille
Sept cent trente et un

LE PETIT PRINCE:
- Cinq cent un millions de quoi?

LE BUSINESSMAN:
Tiens tu es toujours là
Cinq cent un millions de...
Je ne sais même plus

LE PETIT PRINCE:
- Cinq cent un millions de quoi?

LE BUSINESSMAN:
J'ai tellement de travail
Je ne peux pas m'amuser
Avec toutes ces balivernes

LE PETIT PRINCE:
- Des millions de quoi?

LE BUSINESSMAN:
Tu ne dois pas me déranger
Deux et cinq font sept
Je suis un homme sérieux

LE PETIT PRINCE:
- Cinq cent un millions de quoi?

LE BUSINESSMAN:
Des millions d'étoiles
Auxquelles rêvent les paresseux
Que je change en calcul mental
Moi qui suis un homme sérieux j'ai besoin
J'ai besoin de posséder pour me rassurer
J'ai besoin de me sentir riche pour exister
Des millions d'étoiles
Que je ne sais que compter
Moi qui n'ai jamais rêvé

Trois et deux font cinq
Et cinq plus sept font douze
Et douze plus trois égalent bien quinze
Quinze et sept vingt-deux
Vingt-deux et six vingt-huit
Vingt-six et cinq font trente et un
Ça me fait donc cinq cent un millions
Six cent vingt-deux mille
Sept cent trente et un...

Le businessman
LE PETIT PRINCE:
- D'étoiles, je sais. J'ai déjà vu un roi qui possédait une étoile.

LE BUSINESSMAN:
- Mais les rois ne possèdent pas, ils régnent sur, c'est très différent.

LE PETIT PRINCE:
- Et comment peut-on posséder une étoile?

LE BUSINESSMAN:
- Je possède les étoiles parce que personne avant moi n'a pensé à les posséder.

LE PETIT PRINCE:
- Ça c'est vrai, mais tu ne peux pas cueillir une étoile comme je peux cueillir une fleur et l'emporter.

LE BUSINESSMAN:
- Non, mais je peux les placer en banque. J'écris sur un petit papier le nombre de mes étoiles et je l'enferme à clé dans un tiroir.

LE PETIT PRINCE:
- C'est assez poétique, mais ce n'est vraiment pas très sérieux. Moi je ramone mes volcans et j'arrose ma fleur, aussi c'est utile à mes volcans et c'est utile à ma fleur que je les possède. Mais toi tu n'es pas utile aux étoiles. Je voudrais aller voir ailleurs. Voilà une jolie planète.

LE BUSINESSMAN:
- C'est une planète minuscule, et absurde. A quoi peut bien servir, dans le ciel, sur une planète sans maison ni population, un réverbère et un allumeur de réverbère?

LE PETIT PRINCE:
- Peut-être bien que cet homme est absurde. Moins cependant que vous tous, parce que, quand il allume son réverbère, c'est comme s'il faisait naître une étoile de plus, ou une fleur. Quand il éteint son réverbère, ça endort l'étoile ou la fleur. C'est une occupation très jolie et véritablement utile, puisque c'est joli. Adieu.

Les grandes personnes sont décidément tout à fait extraordinaires.

Pourquoi éteins-tu ton réverbère? Tu viens à peine de l'allumer.

Compositor: Ricardo Cocciante

Encontrou algum erro na letra? Por favor, envie uma correção >

Compartilhe
esta música

Ouça estações relacionadas a Sebastien Izambard no Vagalume.FM

MIX DE MÚSICAS