Corridor

Laurence Jalbert


Un sentiment bizarre
tout à coup m’envahit
Une marée montante de glace
qui me remplit
Un sentiment bizarre
qui vient de l’intérieur
Pourquoi t’es parti ?
Je n’ai plus jamais de chaleur

Un sentiment bizarre
tout à coup m’a détruite
Souvenir intense
d’une soif inassouvie
Ce mal de toi immense
que je cache à l’intérieur
Pourquoi t’es parti ?
Je n’ai plus jamais de chaleur

Quand t’es parti,
j’ai pris le plus long corridor
Le plus sombre, le plus Ă©troit
Celui qui mène à l’envers de ton corps
Quand t’es parti,
j’ai pris le plus long corridor
Celui-lĂ  sans fenetres, le plus sombre
Celui qui mène à l’envers de dehors

Je sais que très bientot,
je trouverai la sortie
Je repeindrai ma vie
loin de tous les cadres jaunis
J’irai chercher en moi
ce qui reste de meilleur
Pourquoi t’es parti ?
Je n’ai plus jamais de chaleur

Quand t’es parti,
j’ai pris le plus long corridor
Le plus sombre, le plus Ă©troit
Celui qui mène è l’envers de ton corps
Quand t’es parti,
j’ai pris le plus long corridor
Celui-lĂ  sans fenetres, le plus sombre
Celui qui mène à l’envers de dehors

Un sentiment bizarre
tout à coup m’envahit
Une marée montante de glace
qui me remplit
Un sentiment bizarre
qui vient de l’intérieur
Pourquoi t’es parti ?
Je n’ai plus jamais de chaleur

Encontrou algum erro na letra? Por favor, envie uma correção >

Compartilhe
esta mĂşsica

Ouça estações relacionadas a Laurence Jalbert no Vagalume.FM

MIX DE MĂšSICAS