Página inicial > K > Ketty Rina > Sombréros et Mantilles

Sombréros et Mantilles

Ketty Rina


J'ai vu toute l'Andalousie
Berceau de poésie
Et d'amour.
J'ai vu à Séville, à Grenade,
Donner la sérénade
Sous les tours.
J'ai quitté le pays de la guitare,
Mais son doux souvenir, en mon âme s'égare ;
Dans un songe, souvent, tandis que mon cœur bat,
Il me semble entendre tout bas,
Une chanson qui vient de là-bas.
{Refrain:}
Je revois les grands sombreros
Et les mantilles,
J'entends les airs de fandangos
Et séguedilles,
Que chantent les señoritas
Si brunes,
Quand luit, sur la plaza,
La lune
Je revois, dans un boléro,
Sous les charmilles,
Des "Carmen" et des "Figaro"
Dont les yeux brillent,
Je sens revivre dans mon cœur
En dépit des montagnes,
Un souvenir charmeur,
Ardent comme une fleur d'Espagne.
La nuit se meurt avec mon rêve ;
La vision trop brève
Déjà fuit.
Ô jour, verse dans ton aurore
Le refrain que j'adore
Et chéri.
Malgré tout le chemin qui me sépare
Du pays andalou et des tendres guitares,
Je veux vibrer encore au rythme flamenco
Qui m'évoque, dans son écho,
L'amour, sous un ciel toujours plus beau.
{Refrain}

Compositor: Paroles: Chanty. Musique: Jean Vaissade 1938 © 1938 - Méridian

Encontrou algum erro na letra? Por favor, envie uma correção >

Compartilhe
esta música

Ouça estações relacionadas a Ketty Rina no Vagalume.FM

MIX DE MÚSICAS