Edith Piaf

Mariage

Edith Piaf

Au Carnegie Hall


Six heures, Place de la Trinité
Quand le coup de feu a claqué
Juste en face du petit café
La dame qui avait tiré
Regardait d’un air étonné
L’homme en gris qui était tombé

On ajouta un numéro
Sur le registre de bureau
Du commissariat de police
La dame, elle ne veut pas parler
Et quand le juge est fatigué
Elle bavarde avec son passé...
Dire que tout ça a commencé
En même temps qu’un soleil d’été
Qui avait l’air fait pour durer
Et le soleil s’était posé
Sur un jeune homme en gris foncé
Qui avait l’air fait pour danser
Alors, bien sûr, elle a valsé
Et puis après, l’a embrassé
Il n’en faut pas plus pour aimer

On ajouta un numéro
Sur le registre de bureau
De la mairie du quatorzième
Alors tout devient merveilleux
Dans les beaux rêves on ne fait pas mieux
La dame elle en ferme les yeux
Elle revoit, elle revoit
Le seul jour de la vie, je crois
Où elle a fait un signe de croix
Car tout était miraculeux
L’église chantait rien que pour eux
Et même, le pauvre était heureux
C’est l’amour qui faisait sa tournée
Et de là-haut, à toutes volées
Les cloches criaient: “Vive la mariée!”

Sonnez, sonnez, carillonnez!
S’il a juré fidélité,
Il a menti, le bien-aimé
Sonnez, sonnez, carillonnez!
Il a juré fidélité
Il a menti, le bien-aimé...
Carillonnez!...

Encontrou algum erro na letra? Por favor, envie uma correção >

Compartilhe
esta música

Ouça estações relacionadas a Edith Piaf no Vagalume.FM

ÚLTIMAS

ESTAÇÕES

ARTISTAS RELACIONADOS