PĂĄgina inicial > J > Julien Clerc > Toi, tu me plais

Toi, tu me plais

Julien Clerc


Elle a pris ses enfants
Et elle les a noyés.
C'Ă©tait seulment
Des carrés de papier.
Cent-vingt pages déchirées
Qui allaient se baigner
Juste lĂ  oĂč la Seine
Embrasse Aubervilliers.
Du haut du pont de fer
Elle les a vus flotter,
S'en aller vers la mer
Nourrir les naufragés.
Un tout petit roman
Qui disait sans mentir
Qu'on peut tout inventer,
Même ses souvenirs.
Ça s'appelait :
"Toi, tu me plais".
On lui avait dit: Non,
Qu'il faudrait travailler,
En faire un peu plus long
En soignant les effets.
D'autres qui n'avaient pas lu
Lui avaient Ă©crit :
Ceci ne rentre pas
Dans nos catégories.
D'autres, encore plus polis
Lui avaient proposé
De travailler l'histoire
À quatre mains croisĂ©es.
Comme on dirait aux femmes,
Aux Indiens, aux enfants :
"Tout ça n'est pas sérieux.
Couchez-vous maintenant."
Elle a pris son enfant
Et elle l'a noyé.
C'Ă©tait son manuscrit
Qu'elle avait déchiré.
Il Ă©tait moins de six heures.
Le soleil souriait.
Le monde et le bonheur.
Quelque part l'attendaient.
Ça s'appelait :
"Toi, tu me plais".

Compositor: Paroles: Étienne Roda-Gil. Musique: Julien Clerc

Encontrou algum erro na letra? Por favor, envie uma correção >

Compartilhe
esta mĂșsica

Ouça estaçÔes relacionadas a Julien Clerc no Vagalume.FM

MIX DE MÚSICAS

ARTISTAS RELACIONADOS