Carthage

Julien Clerc


Elle a les yeux couleur d'ardoise
Le teint clair obscur du lilas
Mon Ă©trange Carthaginoise
Plus belle que la Reine de Saba
Et si contrairement
A tout ce que l'on croit
Tous nos chemins ne menaient pas
A Rome
Moi je tomberais dans ses bras
Moi je tomberais dans ses bras, dans ses bras, dans ses bras
Et tous les faubourgs de Carthage
RĂ©sonnent du son de ma voix
Je l'ai connu comme un orage
Dont la pluie
ne viendrait pas ...
Toutes les capitales de l'Europe
Se rendraient bientôt sans combat
Devant sa beauté triomphante
Si seulement elle Ă©tati lĂ 
Et si contrairement
A tout ce que l'on croit
Tous nos chemins ne menaient pas
A Rome
Moi je tomberais dans ses bras
Moi je tomberais dans ses bras, dans ses bras, dans ses bras
Et tous les faubourgs de Carthage
RĂ©sonnent du son de ma voix
Je l'ai connu comme un orage
Dont la pluie ne viendrait pas ...
Et si contrairement
A tout ce que l'on croit
Tous nos chemins ne menaient pas
A Rome
Moi je tomberais dans tes bras
Moi je tomberais dans tes bras...

Compositor: Paroles: Etienne Roda-Gil. Musique: Julien Clerc 1970 © 1970 Editions Emi music

Encontrou algum erro na letra? Por favor, envie uma correção >

Compartilhe
esta mĂșsica

Ouça estaçÔes relacionadas a Julien Clerc no Vagalume.FM

MIX DE MÚSICAS

ARTISTAS RELACIONADOS