Página inicial > Axé > A > Alan Stivell > La-bas, La-bas

La-bas, La-bas

Alan Stivell


Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Mais tu étais partie déjà,
Courir trop tard, courir là-bas,
Train et métro, loin l'hôpital,
Trop tard, trop tard, trop tard, trop tard,
Tu n'étais déjà plus ici-bas.

Dinerc'h, dizaon, dizanken,
Ar boan, an naon n'eus ken
Pa n'oa ket pal ebet
Mat oa mont neu'en.

Encore plus loin que le soir
Où ne dort plus le soleil
Où pas un oiseau sommeille,
Pas avant montrer la voie,
Les intersignes et les voix,
Et brisés miroirs.

An de', an de', an de', an de',
Hag oc'h aet diouzh touell hor bed-ni
Ene, ene, ene, ene,
O nijal dija pell diouzhomp-ni,
Ene, ene, ene, ene,
Hag oc'h aet diouzh touell hor bed-ni.

Tu allais jusqu'en Mexique,
Tu pensais le voir partout
Relisant tous ses lexiques,
Tu ne vivais plus que pour nous
Pour nos vies, n'aies plus de doutes,
Tu as trouvé la route.

Bevet ho peus nemet evidomp-ni
Beteg puñs dizour ha dic'hoanag ar gozhni.

Plus faim, plus mal, plus jamais,
Là dans le calme et la paix
Dans le calme et la paix.

Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Mais tu étais partie déjà,
Mais si tu as trouvé la route
Vers ceux que tu aimais tant
Pour nos vies, n'aies donc plus de doutes,
Pense un peu à toi maintenant.

Mort moins vraie que la mémoire
Lumière qui pleure dans le noir,
Ton amour de mère demeure
Pour tes fils jamais ne meure
Ton amour de mère demeure
Jamais ne meure.

An de', an de', an de', an de',
Hag oc'h aet diouzh touell hor bed-ni
Ene, ene, ene, ene,
O nijal dija pell diouzhomp-ni,
An den, an den, an den, an den,
Hag oc'h bet dre-'man memestra
Ar vamm, ar vamm, ar vamm, ar vamm
'Chom em c'halon diastal.

Encontrou algum erro na letra? Por favor, envie uma correção >

Compartilhe
esta música

Ouça estações relacionadas a Alan Stivell no Vagalume.FM

MIX DE MÚSICAS

ARTISTAS RELACIONADOS